Cet article nous pose une question de fond : l’expertise est-elle nécessaire à celle ou celui qui veut gagner des revenus réguliers et conséquents en intervenant sur les marchés financiers ?

La réponse est oui, et elle semble à la fois évidente et justifiée. Car nul ne peut, et ce dans toute discipline, prétendre exceller s’il ou elle ne possède pas un niveau suffisant pour lui permettre de survivre dans sa discipline. Ce niveau s’appelle l’ « expertise », et le trading n’en est pas exclu, en dépit de tous les préjugés des profanes.

La bonne nouvelle, c’est que pour devenir un trader profitable, le niveau d’expertise est accessible à toute personne de bonne volonté, désireuse d’apprendre les rudiments, bien plus facile d’accès que les connaissances requises pour un chirurgien du cerveau par exemple.

L’important, c’est de déterminer ce que l’on doit connaître en bourse. C’est ce que nous allons explorer maintenant.

bourse horaire d'ouverture

Le niveau en mathématiques

Le niveau en mathématiques requis pour le trading est du niveau 5ème. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le trader n’a pas besoin des savants calculs des analystes dont les prédictions, qui plus est, sont parfois bien éloignées de la réalité de ce que nous présent le marché. Le trader, s’il n’est pas trop un expert « matheux », devra se mettre à jour sur les soustractions des nombres décimaux et des nombres relatifs (pour le calcul des nouvelles économiques), sur les pourcentages (pour le calcul des lots à trader), et des simples additions et soustractions (pour le calcul des objectifs et du Risk/Reward).

La psychologie du marché

Plus que les chiffre, savoir comment réagissent les investisseurs à une annonce ou à une situation politique sera très utile. Nous avons un exemple récent sur la réaction des devises lors du problème de Gaza. La psychologie du marché impacte également votre analyse sur vos trades de Forex ou d’options binaires selon que vous utilisiez l’un ou l’autre. D’ailleurs ce guide pratique vous donne conseils et astuces si vous trader les options binaires.

Ananlyse des indicateurs

Il existe des indicateurs à connaitre pouvant appuyer le trader et le guide dans la bonne direction. Les connaître est donc un atout. Parmi les indicateurs techniques les plus performants, citons Inchimoku, très performant, le BBandStop (pour suivi de tendance), la MACD (pour les retournements de tendances), et bien d’autres encore. Une connaissance approfondie de ces indicateurs est incontournable.

Les horaires

Rien ne sert de trader, il faut partir à point. Connaître les plages de haute volatilité de vos actifs préférés sera utile pour ne pas initier de transaction dans les périodes de « ranging » lorsque les prix « dorment » car les marchés sont fermés. Sommairement, si vous êtes en France, les devises avec l’Euro seront volatiles le matin et en milieu de journée alors que les devises avec le Dollar Néo-Zélandais et le Dollar Australien seront volatile entre 1heure et 4 heures du matin. Voici un article qui vous donne les subtilités sur les horaires d’ouverture.

Conclusion

Comme nous venons de le voir, le trading, pour en devenir un expert, ne nécessite pas des connaissances « ardues », mais de séparer ce qui fonctionne de ce qui est inutile.

———————–

Comments are closed.

Post Navigation